AccueilFAQS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Emerveillement d'une découverte, intrigue d'une rencontre (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lilith Chik'ari
Bon posteur
avatar

Nb de messages : 53
Age : 20
Côté coeur? : L'amour est doux, l'amour est violant, l'amour me fait peur
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Emerveillement d'une découverte, intrigue d'une rencontre (libre)   Mer 16 Juin - 9:51

Lilith ne dormais que très légèrement quand elle entendit un petit pas, léger, passer près d'elle suivit d'un chuchotement et un grognement.
Elle sourit dans son lit.
Elle se redressa et aperçu Tara sortir avec Ahren le plus silencieusement possible. La marchombre ne faisait presque aucun bruit et son apprentie -car c'est ce que Ahren allait devenir après son épreuve- faisait un bruit d'éléphant soul à moitié endormit.
Bientôt elle sera discrète.
Bientôt.
Elle se leva et partit en haut d'un toit.
En haut.
Elle allait voire les étoiles.
Reine de le nuit.
Lorsqu'elle rentra dans son "lit" une forme chaude si trouvait.
elle s'endormit le sourir aux lèvres.
Loup était revenu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Taranee
Admin
avatar

Nb de messages : 223
Age : 22
Côté coeur? : Si moi je suis barge, ce n'est que de ses yeux, car ils ont l'avantage d'être deux..
Date d'inscription : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Emerveillement d'une découverte, intrigue d'une rencontre (libre)   Mer 16 Juin - 13:55

Tara pénétra dans la chambre d'Ahren aussi silencieuse qu'une ombre.
Elle posa une main douce sur son épaule pour la réveiller et lui murmura deux mots a l'oreille.
Elle remarqua le sourire de Lilith qui avait entendu le réveil d'Arhen.
Tara emmena celle ci dans un dédale de ruelles, jusqu'à un petit muret

- Tu es prête ?

Le hochement qu'elle eu en retour, la fit sourire.
La nuit allais être longue, très longue pour Ahren.
Le muret n'était même pas une peccadille, il y avait ensuite une dizaine de mètres a parcourir suspendue par une corde que Tara avait mise quelques heures avant ( et oui elle c'était éclipsé entre deux)
Puis ouvrir 3 porte, les serrures étend de plus en plus dur bien sur.
Elle arriverais alors sur une plateforme, pour continuer le trajet il fallait sauter dans le vide et se rattraper a un mur 5 mètres plus loin, le gravir sur toute sa hauteur et continuer d'avancer.
Une fois sur le toit , Ahren devrait descendre dans l'ancien magasin désormais fermés par une petite trappe que Tara refermerait derrière elle et lui ramenait un médaillon que Tara avait déposer au première étage sur une table, totalement dans l'obscurité, la maison était totalement noir et très grande, escaliers couloirs, porte...
Ressortir de la serait déjà un exploit en lui même, mais Tara voulait tester chaque point d'Ahren avant de faire quoi que ce soit.
Si elle échouer, ce qui risquer d'arriver car même elle avait faillit abandonner, c'est qu'elle méritait beaucoup d'estime, mais la nuit ne faisait que commencer, et la suite d'épreuve metterais tout son potentiel en valeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahren Khaal
nouveau membre
avatar

Nb de messages : 13
Age : 22
Côté coeur? : L'amour est une Voie étrange... Plus on la cherche, moins on la trouve
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Emerveillement d'une découverte, intrigue d'une rencontre (libre)   Jeu 17 Juin - 12:40

Ahren était à bout de souffle.
Elle s'était attendue à des épreuves, évidemment, mais jamais elle n'aurait attendu de Tara une telle implacable discipline.
Et une telle préparation. Car la marchombre la menait sans hésitation à travers la ville, sachant exactement où elle allait.
Elle ne faisait pas les choses à moitié, ce qui prouvait qu'elle ne prenait pas le désir d'Ahren à la légère, mais également qu'elle n'aurait pas la moindre pitié si elle ne devait pas être à la hauteur.
C'était du moins la vision de la jeune fille, lorsqu'elle eut avancé dans les épreuves.
Tout d'abord, elle avait dû escalader un simple muret en pierre taillée qui ne fut qu'une formalité, puis la difficulté s'intensifia.


Tara avait installé une corde qui pendait dans le vide sans autre point d'appui.
Elle demanda à Ahren de la grimper, à la force des bras.
C'est à ce moment là que la jeune fille comprit le véritable enjeu de ces épreuves et l'importance que Tara leur accordait.
Toutefois, grimper cette corde fut relativement aisé pour cette grimpeuse déjà entraînée, dont le poids plume était une force pour cette partie.
La suite fut légèrement plus complexe.
Tara lui demanda de forcer des serrures, une pratique qu'elle avait très peu utilisé jusque-là.
La première ne lui résista pas très longtemps, mais la deuxième lui tira de nombreuses mimiques exaspérées, avant de céder à son tour.
La troisième lui demanda près de vingt-cinq minutes d'effort, et Ahren s'attendait à lire la déception sur le visage de la marchombre. Mais celle-ci restait parfaitement impassible, et lorsqu'elle eut enfin terminé, elle poursuivit son chemin sans broncher.
Ahren commençait à fatiguer, mais rien de comparable à ce qu'elle ressentit face à l'épreuve suivante.


Une plateforme exigüe, entourée par un vide de plus de dix mètres.
Tara indiqua un mur, de l'autre côté de la plateforme, entaillé d'une saillie qui permettait de s'y accrocher.
Mais seulement après avoir effectué un bond de plusieurs mètres.
Ahren jeta un regard inquiet à la marchombre, mais celle-ci se contenta de hocher la tête.
Apparemment, elle la croyait capable de cet exploit.
Ahren respira donc à fond l'air nocturne, et tenta d'apaiser les battements de son coeur.
Elle n'avait pas le droit de renoncer maintenant.
Prenant tout l'élan possible, talons dans le vide, elle expira une bouffée d'air et s'élança.
La plateforme était de petite taille, et elle savait qu'elle devrait prendre de la vitesse le plus tôt possible.
Allongeant les foulées, elle la traversa à vive allure, l'esprit focalisé sur le saut à venir.
L'envie de ralentir, de s'arrêter, était forte, mais Ahren la domina et, à quelques centimètres du rebord, se jeta dans le vide.
La sensation était inouïe, elle avait l'impression de voler.
Fendant l'air comme un javelot, Ahren franchit 1, 2, 3, puis 4 mètres.
Puis soudain, elle tendit son corps comme un arc, lança les bras en avant tandis que la saillie devenait de plus en plus proche.
Alors que la pesanteur allait reprendre ses droits, Ahren toucha le mur du bout des doigts et resta suspendue dans un équilibre précaire.
Elle avait réussi.
Mais soudain, avant qu'elle puisse assurer sa prise, elle sentit le poids du vide et perdit l'équilibre.
Ses mains ripèrent et elle tomba.
Allait tomber.
Une main ferme la retint, lui laissant le temps de reprendre sa prise, avant de la relâcher délicatement.
Sans qu'elle sache comment elle était arrivée là, Tara l'avait sauvée.
Ahren se tourna vers la marchombre, qui se tenait d'une main à la paroi, dans une prise à la fois infime et parfaitement assurée.

- Maintenant, grimpe, dit-elle.

Abasourdie, Ahren la vit grimper vers le haut du mur et disparaître en quelques mouvements fluides.
Elle tenta d'imiter cette aisance tandis qu'elle montait à son tour, pressée de rejoindre un lieu plus sûr.
Une fois sur le toit, Ahren était hors d'haleine. Son coeur battait comme un tambour.
Tara la laissa quelques secondes reprendre son souffle puis la fit traverser le toit pour arriver à une trappe juste à côté de la cheminée.
Tara l'ouvrit, et Ahren comprit qu'elle devait y descendre.

- Où va-t-on ?
- Moi, nulle-part. Tu descends seule.
- Mais...
- Non, écoute-moi. Tu devras te rendre au premier étage et trouver un médaillon. Celui-ci se trouve sur une table. Tu me ramènes le médaillon, et tu sors par la porte d'entrée au rez-de-chaussée. La porte sera verrouillée, mais bon, tu as l'habitude maintenant.


Ahren sourit. Par rapport au reste, cette épreuve ressemblait à une promenade de santé.
Elle s'engagea donc sur l'échelle, qui descendait dans la trappe.

- Ah oui, un détail, ajouta Tara. Toute cette épreuve se déroulera... dans le noir.

La trappe se referma sur Ahren et ce fut l'obscurité. La nuit noire.
Ahren sentit la panique monter en elle, et descendit fébrilement l'échelle qui semblait s'enfoncer de plus en plus profond dans les ténèbres.
Soudain, elle sentit que son pied rencontrait une surface plate.
Un parquet, d'après son craquement.
D'après ses observations, Ahren se trouvait au deuxième étage du bâtiment, il lui fallait donc descendre.
La jeune fille n'avait pas spécialement peur du noir, mais elle se sentait impuissante, privée de lien avec l'extérieur.
Elle tenta néanmoins de juguler sa nervosité et de penser de manière rationnelle.
Prudemment, elle avança mains en avant.


L'écart réduit entre les murs lui indiquait qu'elle se trouvait dans un couloir.
Restait à trouver l'escalier. Elle buta contre un mur, tourna, buta à nouveau contre un meuble, heurta une porte.
Elle l'ouvrit, mais c'était une salle de bains.
Elle sentit la fraîcheur du carrelage.
Tentant de se fier aux quatre sens qui lui restaient, Ahren écouta.
La bâtisse était silencieuse, mais en se concentrant elle pouvait entendre le grincement d'une porte, le gargouillis de l'eau dans les canalisations.
Elle repartit en sens inverse dans le couloir et fit mauvaise rencontre avec l'escalier.
Elle mit un pied dans le vide, rata la première marche et tomba.
Elle se rattrapa tant bien que mal et poursuivit sa descente avec un luxe de précautions.
Plus à l'aise, elle utilisa ses mains comme canne d'aveugle, ce qui lui évita de heurter à nouveau les murs ou les meubles.
Elle était à présent au premier étage et devait trouver le médaillon.
Elle ouvrit deux portes, mais l'une donnait sur un cagibi, et l'autre sur une chambre ou elle ne trouva qu'un lit et une commode.
Pas de table. La troisième fut la bonne.


Dans cette pièce, elle rencontra le coin pointu d'une table et trouva aisément le médaillon qu'elle glissa dans sa poche.
Soudain, un bruit proche, infime et pourtant parfaitement perceptible, la fit s'immobiliser.
La main crispée autour du médaillon, elle ouvrit ses sens.
Elle avait entendu un souffle, et à présent tout son être lui hurlait qu'il y avait quelqu'un d'autre dans la pièce, et qu'il s'approchait d'elle.
Soudain en proie à la panique, elle hurla quand elle sentit une main se refermer autour de son poignet, qui tenait le médaillon.
Elle se dégagea avec toute la vivacité dont elle était capable, et commença à frapper dans le vide, elle sentit son talon percuter quelque chose de mou et s'enfuit en courant.
Quitter la pièce fut facile, mais se repérer dans la maison plongée dans l'obscurité était une gageure.
Elle parvint néanmoins à traverser le couloir, mais elle tomba sur une impasse.
Elle se rua dans l'autre sens, mais elle trébucha sur un obstacle et fut saisie par le bras d'une poigne de fer.
Elle se débattit énergiquement, frappant du coude et du pied, mais on la tenait fermement.
Elle reçut plusieurs coups, dans les côtes et le visage, mais saisit une chance infime et mordit sauvagement son agresseur.
Il grogna et retira sa main, et Ahren en profita pour s'élancer et courir comme une dératée.
Elle dégringola dans les escaliers et, apercevant la faible lueur de la lune qui passait à travers une serrure, elle comprit qu'elle était sauvée.
Elle se rua contre la porte et tenta frénétiquement de l'ouvrir, puis elle se rappela qu'elle était fermée.
Désespérée, elle cria :

- Tara ! Tara ouvre-moi par pitié !

Elle sentit l'agresseur s'approcher, et poussa un cri perçant.
Soudain, la porte s'ouvrit...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Taranee
Admin
avatar

Nb de messages : 223
Age : 22
Côté coeur? : Si moi je suis barge, ce n'est que de ses yeux, car ils ont l'avantage d'être deux..
Date d'inscription : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Emerveillement d'une découverte, intrigue d'une rencontre (libre)   Ven 25 Juin - 14:21

Tara observait Ahren, gardant son visage impassible durant ses épreuves, elle l'observait, la testait.
Il fallut quelques secondes pour la première serrure, quelque minutes pour la seconde, et prés de vingt minute pour la dernière, Tara garda son visage impénétrable, les serrures avait était placés par ordre de difficultés, Tara retint sa fierté de voir Ahren les ouvrir si vite.
Une fois sur la plateforme, Ahren lança un regard inquiet qui lui fit signe de tête pour toute réponse.
Tara vit Ahren reculait de quelques pas pour prendre de l'élan et respirait une grande bouffés d'air pour calmés son cœur.
Puis Ahren se mit a courir, allongeant ses pas pour pouvoir prendre de la vitesse, finalement elle sauta, Tara la regarda a partir du bord de la plateforme.
Elle tomba sur quelques mètres, tendit son corps et toucha enfin le mur opposés.
Tara n'avait pas attendu plus longtemps, elle sauta de la plateforme sans aucun élan, appuya ses pieds contre le mur et poussa, telle un oiseau elle glissa avec le vent et se rattrapa sans un bruit a une petite prise.
Tara rattrapa la main d'Ahren juste au moment ou elle lâcher prise, elle la retint un instant, le temps de lui laisser d'autre prise auquel se retenir.

-Maintenant, grimpe.

Deux mots, murmurés avec un calme absolu.
Étant sure des prise d'Ahren, et de la sureté de son escalade, elle grimpa lui montrant quelques prise sure, et l'attendit en haut.
Une fois qu'Ahren l'eut rejoint, Tara attendit qu'elle reprenne son souffle avant de lui montrer la trappe qu'elle ouvrit.

- Où va-t-on ?
- Moi, nulle-part. Tu descends seule.
- Mais...
- Non, écoute-moi. Tu devras te rendre au premier étage et trouver un médaillon. Celui-ci se trouve sur une table. Tu me ramènes le médaillon, et tu sors par la porte d'entrée au rez-de-chaussée. La porte sera verrouillée, mais bon, tu as l'habitude maintenant.



Tara referma la trappe et replaça la serrure qu'elle avait enlevés un peu plus tôt, elle descendit le long du mur, et malgré le noir total, aperçu la silhouette d'Ahren dans la maison.
Elle la suivit ainsi a partir des deux ou trois petites fenêtres, suivant sa progression sans pour autant montrer sa présence, indétectable.
Elle la suivit le long de l'escalier, tout comme dans la chambre et enfin dans la salle ou elle avait posés le médaillon, mais quelques chose avait changés, quelques chose d'imprévu.
Tara se retint par la force des jambes sur deux petites briques pas plus grandes qu'un centimètres et demi.
Se concentrant elle aperçu le rythme irréguliers du cœur d'Ahren ce qui était normal, puis elle en senti une autre, plus calme, plus noir.
Un cri d'Ahren finit de l'avertir sur la présence inconnu, elle lâcha ses appuis et se laissa glissait le long du mur, se lâchant sur quelques mètres puis se rattrapant a des prises infimes. Un bruit de batailles lui parvint aux oreilles, et elle se décida a intervenir.

-Tara! Tara ouvre-moi par pitié!

Tara ouvrit la porte en une seconde, la serrure pourtant dure ne pouvait lui résister.
Elle attrapa Ahren par la main et la fit sortir en tirant sur son bras, elle la plaça juste derrière elle et la fit reculer, tout en récupérant le médaillons qu'elle mit dans sa poche.

-Sort de la! Sinon je viens te chercher!

Tara n'eut pas a y aller, la silhouette lui sauta dessus, et tout deux roulèrent sur quelques mètres, Tara évita un coup qui l'aurait assommée et se releva d'un salto avant, en position défensives elle protéger Ahren de sa masse, ce qui lui enlever certaines attaque qui l'aurait laisser sans défense.
L'homme avait un capuchon qui cacher son visage, mais Tara l'avait reconnu a sa manière de se relever.

-Rends moi le médaillon!
-Tu le veut? Viens le prendre!
-Ne soit pas stupide, je ne suis pas le seul a te chercher ce soir
-Moi qui adore les cache cache.

Il sortit une belle dagues incrustés d'une pierre précieuse et Tara, elle, décida qu'il ne méritait pas son acier.
Il s'élança vers elle, mais plus rapide qu'une ombre elle glissa prés de la lame, de trois coup au côtes flottantes, elle l'envoya mordre la poussière.
Elle ne lui laissa pas un temps de répit, elle saisit son bras et lui retourna dans le dos, déjà sa lame c'était retournés contre lui. Elle se pencha a son oreille, et d'une voix froide comme la mort déclara:

-Je t'avais prévenue, tu ne voulait pas me payée, ce médaillon m'appartient, de plus pour avoir oser la toucher, je garderais cette belle dague.

Il tenta de se dégager et Tara l'assomma d'un coup dans la nuque.
Elle se retourna ensuite vers Ahren qui semblait morte de peur, ses test avait était parfait, en tout cas pour son niveau, et Tara ne pouvait pas l'abandonner ici, elle l'avait mêler a cette histoire, ci elle la laisser dans cette rue, jamais elle ne la révérer.
Elle s'approcha d'elle, lui posa la main sur l'épaule et l'obligeant a la regarder dans les yeux, lui dit d'une voix douce.

-Ahren, c'est fini, tu a réussi, mais si on reste ici, tu auras fait ça pour rien, il faut que tu me suive, d'accord?

Devant l'absence de réaction d'Ahren qui regardait toujours l'homme au sol, Tara lui envoya une vague d'apaisement qui la calma tout de suite.
Elle aurait aimer la rassurer, l'emmener a l'abri, lui expliquer calmement tout ça, mais déjà des bruits de course dans la rue se faisait entendre.
Tara pinça Ahren ce qui la réveilla sur le champs et l'obligea a courir, évitant des chemins trop visibles, elle la fit passer par des endroits totalement fou, lui tenant la main presque a chaque escalade.
Le seul endroit ou elle pouvait encore être hors de portés était la tour nord, Tara ne pouvait pas y faire grimper Ahren, elle lui aurait briser la nuque a coup sur tellement l'escalade était difficiles.

Se rappelant de ses leçons a l'école, sur « l'équilibre, la balance, le contre poids »,Tara s'agenouilla, fit passer son sac devant elle et en sortit une grande corde qu'elle attacha a sa taille, puis a celle d'Ahren, laissant une grande marge entre elle.

-Je grimpe, toi tu évite de trop bouger, je te hisserais arriver en haut.

Tara n'attendit pas de réponse, elle se hissa sur la paroi avec la grâce d'un chat et la vitesse d'un guépard, sautant pour attraper des prises plus hautes et s'élever plus rapidement.
Une fois en haut, elle s'apprêter a hisser Ahren quand elle aperçu plusieurs hommes a seulement quelques mètres de celle ci,dans une ruelles parallèles ci elle la hisser normalement il la tirerais comme un lapin avec leur flèches.

Réfléchir, il fallait réfléchir
Le vent vint caresser son visage, s'engouffrant jusqu'à son oreille.

*Envole toi*

Tara regarda la hauteur de la tour, ici personnes ne pouvait l'atteindre, sauter d'ici était suicidaire, y grimper l'était aussi pour tout ceux qui n'était pas des grimpeurs hors pairs.
Elle attacha la corde a un anneau du toit de la tour, ainsi Ahren pourrait redescendre en se tenant a la corde, puis elle s'approcha du bord et sauta dans le vide, le contre poids fit grimper Ahren a une vitesse fulgurante qui la fit crier, Tara elle se laissait tomber, voler serait plus exact.
Une fois qu'Ahren eut franchit le rebord du toit de la tour, Tara coupa la corde avec son poignard, ce qui lui enlevait toute chance de se rattraper avant le sol.
A 10 mètres, elle aperçu trois hommes levait leur arc, a 5 elle les vit sourire et rabaisser leur armes, a 3 elle se sentit soulever dans les airs, a 1 elle retrouva son équilibre et attérie doucement sur le sol, alors que vu sa chute elle aurait du s'écraser.
Le vent l'avait soutenue, les 2 hommes qui l'avait viser n'eurent pas le temps de réagir, ils s'effondrèrent sur le sol en gouttant à la mort.
Le dernier eut le temps de viser Tara et l'atteint en pleine épaule, la traversant de part en part et se fichant dans le mur, celle ci se laissa tomber a genoux, le laissa s'approcher et le frappa a la cheville, l'envoyant ainsi rouler au sol, il se relevais et s'écarta pour éviter juste a temps la lame de Tara, celle ci mit sa main gauche dans sa poche, serrant le médaillon du dragon dans sa main, elle regarda l'homme, se concentra, un clignement d'œil plus tard, il étais au sol, brulés de l'interrieur, la peau rougie voir noirci a certains endroits, le hurlement de douleur encore ficher dans son visage indiqués la souffrance a laquelle il avait était soumis.

Elle se recula un peu, laissant son ennemi fumés, puis se désintéressa totalement de lui.
Tara s'appuya contre la tour, respirant difficilement.
Elle leva les yeux vers le ciel, décidément sa nuit était mouvementés.
Elle avait trouvés une apprentie idéale, avait garder le précieux médaillon du dragon, c'était sortie saine et sauve de deux traquenards, et s'en tirer avec une simple flèches.
Elle voulu rire mais une bulle de sang se forma au creux de sa lèvre.
Peu être pas si bonne cette nuit après tout, elle regarda son épaule, et grimaça en voyant tout le sang imbiber son maillot, pourquoi ses muscles finissait toujours en gruyère?
Tara ferma les yeux et se mit a respirer lentement, se forçant a reprendre des forces.

Elle rouvrit les yeux et les leva vers la tour, Ahren n'était pas visible, atterrissage l'avait t'il assommée?

Puis Tara regarda les étoiles, se laissant gagner par une douce euphorie, elle sourit, les poisons était toujours utilisait sur les flèche a ce qu'elle voyait.

Tandis que le poison se rependait dans ses veines lentement, Tara regarda son amie de toujours, la lune, lui laissant un message pour qu'elle veille sur Ahren, Tara ferma les yeux, et se laissa entrainer par le sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Emerveillement d'une découverte, intrigue d'une rencontre (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Emerveillement d'une découverte, intrigue d'une rencontre (libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» A la découverte du château [Libre]
» Résumé de l'intrigue
» découverte d'un FNI: félin non identifié! (pv fely) sujet clos
» Une étrange découverte
» INTRIGUE #1 ? halloween party

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les mondes d'Ewilan :: ~ GWENDALAVIR ~ :: Pollimage :: L'Arche-
Sauter vers: